Comment faire pour savoir si je suis enceinte ?Nausées matinales, seins douloureux, règles en retard… Il y a des signes révélateurs de la grossesse, ils ne trompent pas pour savoir si vous êtes enceinte ou non. À noter que pour les femmes qui ont des règles irrégulières, les signes précoces ne sont pas toujours fiables. Vous avez fait l’impasse sur votre moyen de contraception et vous ressentez des symptômes inhabituels ? Lisez notre guide complet pour déceler un état de gestation !

Également, toutes les femmes enceintes ne ressentent pas obligatoirement les symptômes de la gestation, et ils varient d’une personne à l’autre. Mais déceler quelques-uns peut mettre sur la piste. Cependant, pour en avoir le cœur net, le mieux est de faire un test de grossesse.

Il faut savoir que pour tomber enceinte, un rapport sexuel non protégé ou un oubli de pilule suffit, mais même si vous avez recours à un moyen de contraception efficace, le risque de tomber enceinte est également existant. Concernant l’oubli de pilule, consultez notre guide: Que faire en cas d’oubli de pilule ?

Les signes de la grossesse

Plusieurs signes peuvent et doivent vous alerter. Des signes anormaux, généralement vous n’avez pas ces symptômes… A quoi cela peut-il être du ? Sans forcément indiquer un état de grossesse certains sont quand même des signes avant coureur… A vous de bien réagir dans ces cas là !

Comment savoir si je suis enceinte ?
Si vous ressentez l’un de ces symptômes il faut réaliser un test pour savoir si vous êtes enceinte:

  • Vos règles sont en retard.
  • Vous avez des troubles du goût.
  • Vos règles sont anormales.
  • Vous ressentez des douleurs dans la poitrine.
  • Vous avez des maux de ventre.
  • Les envies alimentaires (ce n’est pas un cliché).
  • Vous êtes très fatiguée.
  • Vous avez souvent envie d’uriner.
  • Vous êtes sensible au niveau des seins.

Nous allons détailler ci-dessous les symptômes les plus fréquents…

Les règles en retard

Le signe premier de la grossesse est le retard des règles ou l’absence de règles qu’on appelle aménorrhée. Si vous avez un cycle menstruel régulier et que vos règles ont 7 jours de retard, il est possible que vous soyez enceinte. Pour info, le cycle est de 28 jours en moyenne, mais la durée peut être entre 25 et 35 jours, dépendamment de chaque femme.

Les règles en retard sont souvent le signe d'une grossesseIl faut savoir que les règles sont une baisse de la production hormonale, notamment l’œstrogène et la progestérone. Parce qu’il n’y a pas eu d’ovulation, l’endomètre qui est la partie basse de la muqueuse de l’utérus dédiée à accueillir l’embryon va se détacher, et cela se manifeste par un écoulement sanguin. S’il y a nidation, les taux d’œstrogènes et de progestérone seront élevés, et ça va stopper les règles. Mais il faut savoir que d’autres facteurs peuvent occasionner le retard des règles.

Cela peut être causé par un changement de contraception, par un choc émotionnel et par une perte de poids importante. À noter que le retard de règles ne signifie pas toujours grossesse. Le retard peut être dû à un cycle sans ovulation, ce sont les jeunes femmes et celles qui ont plus de 45 ans en sont victimes.

A noter que nous avons mis en ligne un guide qui vous permet de retarder ses règles grâce à un médicament efficace vendu chez notre partenaire.

Les contraceptions d’urgence peuvent aussi provoquer le retard de règles, tel est aussi le cas suite à un arrêt de contraception hormonale que ce soit un stérilet, un implant, une pilule contraceptive… L’ovulation tardive tout comme le stress peut également provoquer un retard de règles, et ça touche fréquemment les femmes, surtout celles qui n’ont pas un cycle régulier. Rappelons aussi que chez certaines femmes, les règles anniversaires apparaissent à la date prévue des règles alors qu’elles sont bel et bien enceintes.

Des troubles du goût

On parle ici de sensations de goût métallique dans la bouche. Il est possible que les aliments que vous avez beaucoup aimés ne le soient plus alors que vous appréciez ceux que vous avez détestés auparavant. Vous pourrez aussi présenter un dégoût pour le café ou le tabac, mais tel est aussi le cas pour certains plats ou vins.

Des règles anormales

Si vos menstruations n’étaient pas comme d’habitude: des tâches noires, roses ou brunes, faites attention parce qu’il se peut que ce soit des signes de grossesse. Selon les spécialistes, cela peut arriver à une femme sur quatre pendant le premier trimestre de grossesse. Chez ces personnes, la fécondation, quand l’embryon se fixe sur la paroi de l’utérus environ 8 jours après la fécondation, s’accompagne d’un saignement léger. Cela s’appelle des métrorragies, et elles peuvent semer le doute, car elles apparaissent pile au moment des menstruations.

Les douleurs dans la poitrine

Lorsque les seins sont sensibles, tendus, lourds et douloureux, c’est peut-être un signe de grossesse. Les premiers jours de gestation sont les périodes où la poitrine commence à se transformer pour se préparer à l’allaitement.

Avec l’influence des œstrogènes et des progestérones, les seins se gonflent et s’alourdissent, aussi, les mamelons et les aréoles changent petit à petit de couleur pour devenir plus foncées. Mais ce n’est pas tout, les petits renflements granuleux à la surface des aréoles deviennent de plus en plus visibles.

Cela arrive avant même l’arrêt des menstruations. Cependant, les seins qui se mettent à gonfler avant les règles sont fréquents chez de nombreuses femmes donc, ce n’est pas vraiment un bon indicateur. Toutefois, si c’est associé avec un retard de règles, les chances de grossesse sont élevées.

Les maux de ventre

Pour pouvoir accueillir l’embryon, l’utérus se contracte pour augmenter de volume, cela peut faire mal, et cette douleur ressentie au bas ventre est pareille qu’un syndrome prémenstruel. Néanmoins, toutes les femmes sont différentes. Cela peut s’accompagner de tiraillement au niveau de l’aine, car sous l’effet des œstrogènes, les ligaments s’assouplissent pour faire grossir le ventre. Également, les femmes en gestion ont souvent envie d’uriner, et c’est lié à l’action des œstrogènes.

La température

La température est un bon indicateur de grossesse, elle permet de savoir si vous attendez ou non un enfant. Pour ce faire, prenez votre température tous les matins, et cela, à heure fixe. Ensuite, reportez-la sur un graphique pour tracer une courbe.

Elle s’élève au moment de l’ovulation de quelques dixièmes de degrés, puis elle se stabilise pendant 14 jours avant de baisser. Si vous êtes enceinte, après 14 jours, elle ne baissera pas, mais restera élevée en raison de la production de progestérone à cause de la grossesse. Si vous vous référez à vos courbes de température, une température en hausse et stable pendant plus d’une quinzaine de jours peut confirmer la gestation.

Pour pouvoir déterminer de façon précise la date de votre ovulation, sachez que c’est le jour où la température s’est élevée avant de se stabiliser.

Les autres signes qui mettent la puce à l’oreille


En début de grossesse, il arrive de ressentir des nausées matinales, d’avoir tout le temps envie de manger, d’être victime des sauts d’humeur, d’avoir d’importantes pertes blanches ou sécrétions vaginales, d’avoir besoin d’uriner plus souvent, de présenter des ballonnements ou des constipations…

Il est à noter que les nausées matinales sont plus intenses vers la fin du premier mois de grossesse et s’accompagnent souvent de vomissements. Sachez que c’est lié aux bouleversements hormonaux. Pour certaines femmes, les nausées et les vomissements ne durent que quelques jours, tandis que pour d’autres, ils peuvent perdurer pendant les 3 premiers mois avant de disparaître. Aussi, ce sont souvent les troubles de l’odorat, la sensibilité accrue à certaines odeurs, qui déclenchent les nausées matinales et les vomissements.

La fatigue est également un signe de grossesse. Vous avez envie de vous coucher très tôt ou si vous présentez des périodes de somnolence dans la journée, mais la nuit, vous avez le sommeil perturbé. Il est également possible d’avoir envie de dormir après le repas. Mais ce n’est pas tout, vous aurez aussi tendance à manger plus.

Une grande sensibilité et une importante émotivité sont également parmi les signes de la grossesse.

Quels sont les test de grossesse efficaces ?

Lorsque vous pensez être enceinte il existe différents tests de grossesse. Nous allons les voir ci-dessous. A savoir que si vous ne souhaitez pas avoir une grossesse il est préférable d’acheter une pilule du lendemain et de la prendre le plus rapidement possible avant d’attendre de savoir si vous êtes enceinte ou pas.

Les tests de grossesse urinaires

Si vous pensez que vous êtes enceinte, la première chose à faire est d’acheter un test de grossesse. Vous trouverez dans toutes les pharmacies ou dans les grandes surfaces des tests de grossesse urinaires qui dosent l’hormone chorionique gonadotrophique ou HGC dans l’urine produite par l’embryon.

Un test urinaire suffit à savoir si vous êtes enceinteIls sont vendus entre 2 et 10 euros et ne requièrent pas une ordonnance médicale, mais ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Ne gaspillez pas votre argent dans un test de dernière génération, car en réalité, les tests de grossesse sont tous fiables à 99 %. Aussi, ne courrez pas en acheter le lendemain d’un acte sexuel non-protégé ou après un oubli de pilule, car ils ne sont fiables qu’à partir du jour où les règles doivent tomber.

Pour savoir vraiment où vous en êtes, faites le test de grossesse le matin 15 jours après la date de fécondation présumée donc, 2 ou 3 jours après la date prévue pour la venue des menstruations. Vous n’avez qu’à uriner sur la bandelette, et vous aurez après quelques minutes les résultats. Si c’est positif, allez voir une sage-femme, un gynécologue ou votre médecin traitant.

Les tests sanguins

Il faut noter que les tests de grossesse n’offrent pas une certitude totale, pour vous assurer de votre état : enceinte ou non, le mieux est de passer par un test sanguin qui est plus précis et qui vous dira clairement et de façon certaine si vous êtes vraiment enceinte ou non. C’est fiable à 100 %. D’ailleurs, il fournit la quantité exacte de l’hormone HCG présente dans votre sang au moment où vous faites le test sanguin. Sachez que la quantité de cette hormone permet de dater plus ou moins la gestation en court et de détecter les anomalies éventuelles. Pour ce faire, vous devrez aller voir un médecin, et vous obtiendrez le résultat en quelques heures. Pour info, le test sanguin est remboursé par la Sécurité sociale.

L’échographie

Si vous voulez avoir des résultats fiables, le mieux est que vous effectuez une échographie. Même si la première échographie officielle pour les femmes enceintes ne se déroule qu’autour de la 13ème semaine de gestation, il vous sera possible de faire une échographie par voie vaginale pour confirmer un début de grossesse.

Comment savoir si je suis enceinte ?
4.8 (96.36%) 22 votes