Une boite de pilule contraceptive Cilest à acheterMoyen de contraception hormonal, la pilule Cilest est très efficace en raison de la combinaison de deux hormones: le progestatif qui est le norgestimate et l’œstrogène qui est l’éthinylestradiol.

C’est une pilule contraceptive œstroprogestative de troisième génération à cause de ces deux hormones.

Ces dernières sont des substances actives avec un effet contraceptif efficace une fois que la pilule est prise correctement, toutefois, le fonctionnement est réversible si la prise est stoppée.

Acheter pilule Cilest en ligne

Cilest est un traitement thérapeutique des gonades, et son action est principalement centrée sur l’ovulation. Pour son efficacité, c’est mesuré par l’indice de Pearl, il détermine le nombre de grossesses pour 100 femmes utilisant Cilest toute une année. L’indice est de 0,43 c’est-à-dire que pour 22 237 cycles, seulement 0,43 ont mené à une gestation. Donc, son efficacité est très rassurante avec un risque de grossesse proche de zéro en utilisation normale.

Présentation de la pilule contraceptive Cilest:

Acheter Cilest en ligneCilest se présente sous la forme d’une plaquette de 21 comprimés de couleur bleue, et sur chaque comprimé, on trouve la mention « 0 250 » sur une face et sur l’autre « 35 ».

La pilule est monophasique vu que tous les comprimés sont semblables en dosage et renferment la même teneur en hormone progestative et œstrogène. Elle contient 0,25 mg de norgestimate et 0,035 mg d’éthinylestradiol.

Vu son climat progestatif, elle se trouve parmi les pilules contraceptives faiblement dosées dites mini-dosées. Une pilule a une telle appellation quand elle renferme moins de 0,04 mg d’œstrogène. D’ailleurs, après la nature de l’hormone progestative, ce faible dosage en hormone œstrogène éthinylestradiol permet de la classer parmi les contraceptifs de troisième génération.

Pour information, la nature de l’hormone sexuelle progestative la plus courante des pilules dites de deuxième génération est le lévonorgestrel et le norgestrel.


Cilest est produit en Belgique par les laboratoires pharmaceutiques Janssen Pharmaceutica NV, une filiale de Johnson & Johnson depuis le mois de février 1988. Mais le 8 octobre 2013, cette pilule a été du marché français vu qu’elle entre dans la catégorie des pilules de troisième génération.

Cependant, elle n’a jamais fait l’objet de quelconques plaintes, et elle n’a pas conduit à des cas de mise en danger de la santé, ce qui fait qu’elle est toujours facilement trouvable en ligne.

Avant de prendre une pilule contraceptive orale, qu’on suive un traitement hormonal ou non, il est toujours conseillé de consulter un médecin. C’est la seule personne apte à orienter suite à un bilan complet de l’état de santé et l’estimation des risques en rapport avec d’éventuels antécédents. C’est nécessaire pour éloigner les accidents thromboemboliques, car le risque est élevé quand on prend une pilule qu’importe sa génération. La pilule de troisième génération Cilest ne doit pas être utilisée comme première pilule.

Le fonctionnement de la pilule Cilest:

Comment fonctionne la pilule Cilest ?Cilest est un contraceptif hormonal, la pilule est donc administrée pour éviter de tomber enceinte. Elle est parfaite pour les femmes qui ont des relations sexuelles régulières ou non et qui ne veulent pas prendre le risque d’avoir une grossesse non voulue.

En général, quand une femme prend des pilules contraceptives, elle n’a plus de véritables règles, mais des hémorragies de privation en raison de la puissante action des hormones sexuelles: progestatives et œstrogènes.

Même à faible dose, elles peuvent rendre inapte l’hormone FSH sécrétée par l’hypophyse dont le rôle est de stimuler les follicules et d’informer sur l’ovulation. Mais les hormones progestatives peuvent également endormir l’ovulation en réduisant la concentration des hormones lutéinisantes LH qui sont responsables du déclenchement de l’ovulation.

Cette pilule hormonale combinée fait croire aux hormones FSH que l’ovulation est passée de manière constante puisque les hormones progestatives et œstrogènes dans la pilule vont réduire de façon artificielle le taux de FSH et LH dans le sang.

En clair, la pilule fait systématiquement croire à votre cerveau que vous êtes déjà enceinte, c’est pour ça qu’il n’y a plus de règles, mais seulement des hémorragies de privation, des réactions suite à l’interruption de la pilule et à la privation d’hormones. Ce ne sont pas des règles normales, elles expulsent les muqueuses et autres préparatifs à l’arrivée d’un œuf fécondé.

Pour une efficacité maximale, une quadruple action:

Pour une efficacité accrue, la pilule Cilest inhibe les gonadotrophines, les hormones qui ont des rôles fondamentaux dans la reproduction. Avec les FSH, elles stimulent pendant le cycle les follicules ovariens dans lesquels se trouve les ovocytes.

En d’autres termes, les gonadotrophines sont responsables de la maturation de la période d’ovulation. Cilest empêche que les ovocytes arrivent à maturité en agissant sur la fonction des ovaires par une action inhibante sur l’ovulation via les gonadotrophines.

Le mode d’action contraceptif principal de cette pilule est donc l’inhibition de l’ovulation, mais elle agit également sur l’aspect de la glaire cervicale, des trompes de Fallope et de l’endomètre.

Cette quadruple action lui donne une efficacité jusqu’à 99,9 %:

  • C’est par les trompes de Fallope que les ovules sont évacués et acheminés, et Cilest agit sur le stimulus déclenché dans les trompes pour déplacer les ovules, de l’ovaire vers l’utérus. C’est en inhibant cette mobilité que le risque de fécondation est évité.
  • Le changement de la texture de la glaire cervicale occasionnée par les hormones rend cette glaire cervicale plus visqueuse, opaque et dense. Ainsi, les spermatozoïdes qui en font leur nid et leur moyen de transport vers le col de l’utérus sont bloqués. Vu que leur progression est arrêtée, la fécondation n’existe pas.
  • Cilest intervient aussi sur l’endomètre qui est la paroi de l’utérus responsable de recevoir l’embryon en modifiant son aspect afin que ce dernier ne puisse pas s’implanter. Les muqueuses de l’utérus vont devenir plus fines et inadéquates et ne sont plus accueillantes pour l’embryon, il ne peut plus s’y fixer. La fécondation n’aura donc pas lieu.

Tous les avantages de la pilule Cilest:

Les avantages de CilestLa façon la plus efficace pour ne pas tomber enceinte est l’utilisation de la pilule Cilest.

À cause de la nature de son hormone progestative norgestimate, elle est à climat œstrogénique et convient aux femmes présentant un profil progestatif. C’est la nature de l’hormone progestative qui définit le climat, selon que son effet soit plus ou moins important par rapport à l’hormone œstrogène.

Aussi, le taux naturel de production d’hormones n’est pas pareil pour toutes les femmes. Elles auront des réactions diverses avec des pilules dosées de différentes manières en œstrogènes et en progestatifs. Donc, le médecin tend à prescrire des pilules à climat œstrogénique aux femmes avec un profil progestatif et inversement.

A qui est destiné La pilule Cilest ?

La pilule Cilest convient aux femmes ayant un profil oestrogénique, surtout celles qui souffrent moins des syndromes prémenstruels et qui ne présentent pas de tensions mammaires ni de douleurs au ventre. Toutefois, elles prennent du poids facilement en prenant d’autres pilules, et avec une très faible dose d’œstrogène, elles limitent la prise de poids.

Le tissu adipeux est un capteur d’hormones oestrogéniques donc, les femmes n’ont plus besoin d’une forte dose en œstrogènes.

Schéma de la formation des boutons d'acné

La pilule Cilest convient très bien aux femmes avec un important taux d’hormones progestatives et celles avec une tendance à l’hirsutisme et à l’acné. Ce contraceptif oral est non androgénique ainsi, elle peut lutter contre l’acné.

Mais Cilest aussi peut régulariser les cycles menstruels. Pour les femmes sujettes à l’hyperménorrhée, les cycles deviennent plus courts, et les flux sanguins sont moins abondants.

Concernant les femmes exposées à l’anémie, Cilest pallie aussi la carence en fer.

Les pilules hautement dosées en œstrogène avec une teneur de 50 mg au minimum offrent des soins hormonaux qui diminuent les troubles féminins à l’instar des kystes ovariens qui peuvent évoluer en cancers ovariens, de l’endométriose, des infections pelviennes, des tumeurs bénignes mammaires et des grossesses extra-utérines appelées aussi ectopiques. Diverses études affirment que leur fréquence tend à se réduire après le traitement.

Mais les données concernant les pilules plus faiblement dosées comme Cilest ne sont pas encore probantes face aux bénéfices sur les maladies citées ci-dessus, mais il y a tout de même une tendance à un même comportement.

La posologie de la pilule Cilest:

Comment et quand prendre Cilest ?Traitement hormonal oral monophasique, Cilest contient 21 comprimés actifs de même nature, de même dosage et de même teneur en hormones progestatives et œstrogènes. Le terme monophasique veut dire que tous les comprimés sont identiques, et il faut bien suivre l’ordre d’administration en partant du jour où on a commencé à prendre pour garantir un suivi optimal et rigoureux afin d’écarter les oublis.

En faisant de la sorte, on peut facilement repérer et confirmer un oubli.

Pour la prise, c’est tous les jours à heure fixe, et il faut prendre le comprimé avec un peu d’eau. Lorsqu’on prend une pilule hormonale, il faut adopter une attitude assidue et adapter son comportement en conséquence. Si par exemple, on est tête à l’air, on instaure un rappel depuis notre smartphone. Si on est du genre lève-tôt, le matin est idéal pour avaler Cilest, mais si au contraire, on se lève tard, le mieux est de prendre la pilule en fin de journée ou en soirée.

Si on a tendance à changer de sac régulièrement, on fait attention aux oublis, et l’idéal est de mettre la plaquette dans le portefeuille ou dans la trousse de maquillage, car ce sont des objets qu’on oublie rarement ou qu’on a l’habitude d’amener partout. Donc, dépendamment de nos habitudes et de notre mode de vie, on trouve une routine de prise adaptée qui nous aidera à réduire le risque d’oubli de pilule.

Quand faut-il commencer la pilule Cilest ?

Informations pour savoir quand commencer la pilule CilestPilule contraceptive de troisième génération, la pilule Cilest est donnée en deuxième intention par un médecin donc elle ne sera pas notre première pilule.

De ce fait vous pourrez vous trouver dans l’une des situations décrites ci-dessous. Suivez bien la description pour être sûre d’être efficacement protégée contre une grossesse non désirée.

Si Cilest est la première pilule contraceptive que vous prenez après un arrêt d’au moins un mois correspondant à votre cycle menstruel, vous pouvez commencer la prise le premier jour des menstruations.
Si vous avez utilisé une pilule orale combinée oestroprogéstative de deuxième ou de troisième génération: Vous pouvez débuter Cilest normalement en remplacement de notre ancienne pilule, le jour où on doit entamer une nouvelle plaquette de notre ancienne pilule après la période d’interruption habituelle.
Si vous prenez Cilest en relais d’un autre mode de contraception combiné comme un patch transdermique ou un anneau vaginal: Vous pouvez débuter cette pilule le jour du retrait de ces dispositifs, et au plus tard, le jour prévu pour leur pose après la période habituelle d’arrêt de 7 jours.
Si vous utilisez Cilest en relais d’une méthode contraceptive non combinée, une méthode progestative comme une pilule orale micro-dosée, un implant, une DIU (nommé aussi stérilet) progestatif ou des injections de progestatifs: Il faut utiliser la pilule de façon différente selon le mode de contraception utilisé:

  • Si vous êtes sous pilule micro-dosée progestative: Prenez Cilest mini-dosée oestroprogéstative à n’importe quel moment du cycle menstruel, le lendemain du jour où vous prenez le dernier comprimé de notre ancienne pilule pour remplacer cette dernière, mais toujours à la même heure.
  • Si vous utilisez un système intra-utérin à base d’hormones progestatives ou un implant progestatif: vous pouvez commencer Cilest le jour du retrait de l’ancien dispositif.
  • Si vous êtes sous injections de progestatifs: Vous pouvez commencer la prise de Cilest le jour prévu de la nouvelle injection. Cependant, le mieux est de patienter 3 mois après la précédente injection afin que ces injections se dissipent totalement dans votre organisme.

Lors d’un changement de moyen de contraception il est toujours conseillé d’utiliser un contraceptif mécanique (préservatif ou autre) pendant une durée de 7 jours. Ceci permet d’être protégée à 100%.

Si vous venez de subir un avortement ou si vous avez fait une fausse couche pendant le premier trimestre de grossesse: Ne prenez pas immédiatement Cilest. Il faut attendre les menstruations après la fausse couche ou l’avortement. Toutefois, il faut utiliser une contraception non hormonale en attendant afin qu’une autre grossesse n’arrive pas. Si ces événements se sont passés pendant le deuxième trimestre de grossesse ou que vous venez d’accoucher, suivez la même démarche. Dans de telles conditions, le risque de thromboemboliques est élevé, surtout en association avec les pilules contraceptives œstroprogestative donc vous devez patienter 21 à 28 jours avant de prendre Cilest, ou même, la venue des prochaines règles si elles n’apparaissent pas après 21 ou 28 jours. Si vous prenez Cilest tardivement, vous devez avoir recours à une méthode de contraception non hormonale pour ne pas tomber enceinte, même pendant l’attente de 21 à 28 jours.

Ce qu’il faut faire en cas d’oubli:

Que faire en cas d'oubli de prise de pilule ?Même en prenant ses précautions, il arrive qu’on puisse oublier d’avaler notre pilule à cause d’un événement particulier, par exemple, une semaine trop chargée, un week-end festif, un déplacement, le stress… Ce sont autant d’éléments perturbateurs qui font que l’efficacité de la pilule n’est jamais de 100% à cause de ce genre de petits incidents.

En cas d’oubli de MOINS de 12 heures:

Il faut savoir que Cilest tolère un oubli de 12 heures, cela n’aura aucune altercation sur son efficacité. Donc, ne paniquez pas si vous avez oublié d’avaler la pilule moins pendant de 12 heures, prenez tout de suite le comprimé oublié, et continuez de façon habituelle la plaquette de votre pilule (pour les prochains comprimés). Vous pouvez toujours ajouter un préservatif lors de vos rapports futurs (pendant 7 jours) si vous voulez vraiment avoir l’esprit libre…

En cas d’oubli de PLUS de 12 heures:

Si vous constatez que vous avez oublié de prendre la pilule pendant plus de 12 heures, Cilest ne garantit plus son efficacité, si vous avez eu un rapport sexuel 5 jours avant l’oubli, le risque que vous soyez enceinte est réel et grand, c’est également le cas pendant les 7 jours suivants le rapport. Dans ce cas-là, voici ce qu’il faut faire:

En cas d’oubli pendant la première semaine:

Prenez immédiatement le comprimé oublié, quitte à avaler 2 comprimés en même temps ou à un intervalle très rapproché. Mais il faut que tous les comprimés suivants soient pris à heure normale. Néanmoins, il faut utiliser une méthode contraceptive non hormonale du type barrière mécanique (préservatif) pendant 7 jours pour se protéger d’une éventuelle grossesse non voulue. Si vous avez eu des relations sexuelles 7 jours avant l’oubli, il est possible que vous soyez enceinte. Pour en avoir le cœur net, il faut pratiquer un test de grossesse ou prendre rendez-vous chez votre médecin généraliste ou gynécologue.

Si l’oubli s’est passé pendant la deuxième semaine:

Prenez le comprimé oublié dès que vous constatez l’oubli même si cela implique la prise de 2 comprimés en même temps, et vous prenez les suivants normalement et à heure habituelle. Deux situations peuvent se présenter à vous. Si le comprimé oublié est le premier oubli de la plaquette, le risque de connaître une grossesse non désirée est faible, vous pouvez ne pas utiliser une contraception supplémentaire. Si ce n’est pas le premier comprimé oublié de la plaquette, le risque de tomber enceinte est élevé, et l’efficacité de Cilest est compromise. Pour éloigner le doute concernant une éventuelle grossesse, l’idéal est d’utiliser un préservatif pendant au moins 7 jours.

Si vous avez oublié la pilule pendant la troisième semaine:

Le risque de tomber enceinte est très élevé, car c’est la période où l’efficacité de Cilest est le plus altérée. Pour atténuer la baisse de protection contraceptive, il faut adopter un comportement adéquat suivant la régularité de la prise pendant le cycle.

Si vous n’avez pas omis un seul comprimé, 7 jours précédant l’oubli, prenez le comprimé oublié dès qu’on réalise l’oubli, puis les comprimés suivants à heure habituelle. Mais à la fin de la plaquette, on ne fait pas la pause de 7 jours, on entame directement une nouvelle plaquette, ce qui fait qu’il n’y aura pas d’hémorragies de privation, mais peut-être des spottings et des métrorragies au cours du cycle suivant, et c’est sans danger. Il est aussi possible de faire tout de suite la période d’interruption pendant 7 jours en incluant le jour de l’oubli. Donc, n’avalez plus le comprimé oublié ni les suivants, et simplement mettez la plaquette à la poubelle. Ainsi, le cycle sera décalé puisqu’on avance la période d’hémorragies de privation. Toutefois, on note bien le nouveau jour du début du cycle. Les hémorragies de privation arriveront pendant cette période déclenchée plus tôt. Vous n’êtes pas obligé d’ajouter un moyen de contraception supplémentaire qu’importe l’option que vous avez choisie parmi les 2 proposées.

Mais si vous avez oublié de prendre un ou plusieurs comprimés pendant 7 jours précédents cet oubli de troisième semaine, il faut se réfèrer au deuxième cas de figure, stopper immédiatement la prise pour déclencher les hémorragies de privation. Si elles n’arrivent pas, il est fort probable que vous soyez enceinte, et cela doit être confirmé par un test de grossesse. Aussi, utilisez en supplément un mode de contraception non hormonal de type barrière mécanique durant 7 jours après l’oubli.

Autres cas de figure d’oubli:

D’autres événements peuvent aussi amener à adopter le même type de comportement ou à moduler l’administration de la pilule, par exemple, si vous êtes malade ou si vous êtes atteinte de gastro qui conduit à des diarrhées ou à des vomissements dans les 3 heures qui suivent la prise de la pilule.

Après 3 heures, il est possible que le comprimé ne soit pas encore assimilé par l’organisme et que ses substances actives ne soient pas encore dans le sang, car elles sont peut-être encore dans l’estomac ou l’intestin. Donc, elles ne sont plus dans le corps et n’assurent plus une protection. Si on a rejeté la pilule 3 heures après son administration, on reprend tout de suite un autre comprimé dans les 12 heures pour s’assurer d’être protégée. Sinon, selon la semaine du cycle où vous vous trouvez, vous pouvez adopter le comportement des oublis de plus de 12 heures.

Si vous êtes en déplacement, vous êtes fait attention au décalage horaire qui peut conduire à une confusion. Le mieux est d’anticiper la zone horaire de notre destination par rapport à notre lieu de vie. On calcule le nombre d’heures de décalage sur notre smartphone ou en ligne, et on règle une alarme temporaire sur l’heure de la ville où on l’on se trouve.

Les règles à respecter en cas d’oubli:

Voici 3 règles essentielles à respecter en cas d’oubli de prise de votre pilule contraceptive. Pour de plus amples informations nous vous conseillons de lire notre dossier: Que faire en cas d’oubli qui vous explique et vous informe sur les dispositions à prendre lors de cette situation.

  • Règle N°1: Si jamais on oublie d’avaler le premier comprimé d’une nouvelle plaquette après l’arrêt, le risque qu’on se retrouve enceinte est bien réel. La règle d’or est de ne jamais dépasser l’interruption de 7 jours. L’oubli avec l’intervalle sans pilule de 7 jours qui rallonge encore la pause favorise les risques. C’est aussi le moment où on est plus vulnérable, car cette interruption est la période où on rencontre une baisse d’attention. Après les 7 jours, on s’habitue très vite à vivre sans, et on ne pense plus à la pilule. Le conseil est de ne pas enlever le rappel ou l’alarme sur le téléphone même pendant l’arrêt pour avoir le bon réflexe. Il faut savoir que l’oubli après la période d’interruption favorise le risque de tomber enceinte, et ça augmente par la fréquence d’oubli au cours du cycle.
  • Règle N°2: Afin de rendre l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien inapte, on doit prendre au minimum 7 jours sans interruption cette pilule orale combinée.
  • Règle N°3: Cette règle concerne la prise quotidienne de la pilule orale hormonale. S’il y a un oubli de plus de 12 heures ou après les 7 jours d’arrêt, il faut utiliser un préservatif 7 jours après. Il faut faire en sorte que ce soit un réflexe automatique.

Effets secondaires et contre indications de Cilest:

Comme à chaque prise de médicament il se peut que vous rencontriez des effets secondaires indésirables. Il faut savoir que la liste que vous allez trouver ci-dessous est un condensé des effets recensé suite à la prise de la pilule contraceptive Cilest. Cependant aucun de ces effets n’est susceptible de se produire à chaque fois. Selon les femmes, la physiologie et le métabolisme vous pourrez ressentir ou non l’un de ces symptômes. La plupart du temps ils sont sans danger pour votre santé.

Prêtez surtout attention aux contre-indications. Avant toute prise d’un contraceptif, quel qu’il soit, nous vous conseillons de vous tourner vers un professionnel de santé qui saura, suite à un examen, vous conseiller le meilleur contraceptif en fonction de vos antécédents de santé et de votre style de vie.

Les effets secondaires de Cilest:

On trouve toutes sortes de pilules sur le marché, l’offre est nombreuse pour répondre suffisamment aux besoins des différents profils et organismes des femmes. Concernant la pilule Cilest, selon la femme qui l’emploie, il peut arriver de ressentir certains effets indésirables, bénéfiques ou absolument rien du tout.

Il existe des paramètres qui favorisent la capacité ou non à supporter une pilule hormonale comme la métabolisme du foie, le poids et le taux de protéines dans le sang fixant les hormones de synthèse qui sont souvent impliqués dans la réaction organique du corps aux hormones sexuelles de synthèse.

Bien évidemment, on peut déterminer le climat de la pilule par rapport à la nature de ces hormones, mais pour savoir si vous pouvez prendre une pilule contraceptive orale hormonale ou non, il faut l’essayer pendant 3 cycles donc, 3 mois, et bien sûr, consulter l’avis d’un médecin.

Il faut savoir que toutes les pilules peuvent entraîner de façon classique ou courante des migraines banales, des nausées légères et des ballonnements. Mais ces effets secondaires disparaissent après 3 mois. S’ils persistent en continuant au-delà de ce délai, Cilest n’est pas forcément la meilleure pilule contraceptive à prendre dans votre situation, elle n’est sans doute pas adaptée à votre métabolisme, cependant, cela ne veut pas dire que vous devez impérativement stopper la prise. Consultez votre médecin pour de plus amples informations.

En tant que pilule oestrogénique, Cilest favorise l’apparition des mastodynies, des douleurs aux seins qui sont souvent prémenstruelles, leur taille peut même augmenter. Il est aussi possible de développer ou d’accentuer une forme de rétention d’eau et des jambes lourdes. Si après 3 mois, ces symptômes tendent à s’aggraver ou sont récurrents, notamment pour les mastodynies et les céphalées sévères, le mieux est de stopper la prise de Cilest et de consulter un médecin.

Il arrive également de ressentir une irritation oculaire avec une baisse de l’humidification des muqueuses, cela peut affecter et gêner si on porte des lentilles de contact.

Quant au changement d’humeur, certaines femmes affirment une irritabilité et une modification de la libido.

L’un des effets secondaires rares est la modification des paramètres glycémiques et lipidiques, car l’association entre l’hormone norgestimate et l’œstrogène éthinylestradiol perturbe les taux de cholestérol HDL et des triglycérides. Cela peut engendrer une apparition de cholestérol et de diabète faibles, mais ils disparaissent à l’arrêt de Cilest.

Une coronaropathie peut également se manifester, mais c’est rare, et elle se traduit par une hypertension artérielle ou hypotension. Si ces effets indésirables surviennent avec récurrence, il faut en discuter rapidement avec le médecin.

Concernant la régularité des cycles, il est possible que ce soit perturbé par des spottings ou des petits saignements sporadiques inter-menstruels qui arrivent en dehors des menstruations. Aussi, pendant les hémorragies de privation et selon le profil utilisatrice, une aménorrhée ou l’absence des règles peut se manifester comme l’oligoménorrhée ou des flux sanguins faibles.

Pour résumer voici la liste des effets secondaires que vous pouvez rencontrer lors de la prise de Cilest:

  • Migraines
  • Nausées
  • Ballonnements
  • Tensions au niveau des seins
  • Augmentation du volume des seins
  • Jambes lourdes
  • Rétention d’eau
  • Céphalées sévères
  • Changement d’humeur
  • Modification de la libido (désir sexuel)
  • Apparition de diabète léger
  • Augmentation du taux de cholestérol

Les contre-indications et les risques avec la pilule Cilest:

Contre indications à la prise de CilestToutes les femmes qui prennent une pilule contraceptive qu’importe sa génération ont un risque faible, mais grave d’avoir un accident thromboembolique.

Et ce risque est élevé dépendamment du mode de vie et des antécédents, car ce sont des facteurs aggravants. Aussi, il est plus important pendant la première année de la prise de Cilest ou si on prend la pilule après une interruption de 4 semaines, comme les femmes en post-partum qui prennent à nouveau la pilule. Pour déterminer ce risque, le médecin demandera de faire un bilan complet de l’état de santé incluant un examen sanguin, des tests biologiques, une recherche des taux glycémiques et lipidiques et un questionnaire sur les antécédents et les facteurs de risque. Il peut aussi faire des recherches sur les paramètres des taux de protéines comme les corticoïdes ou le taux de lipoprotéines, sur les paramètres de coagulation et sur les paramètres biochimiques pour un contrôle des fonctions surrénales, hépatiques et thyroïdiennes. Après ce bilan, il fera aussi un suivi médical régulier pour voir si un des symptômes se manifeste et pour régir très vite. Si c’est le cas, il faut rapidement en parler avec le médecin et arrêter Cilest. Il saura la méthode de contraception adaptée à notre organisme.

Les femmes avec les critères suivants ne doivent pas prendre Cilest:

  • Les femmes qui ont déjà ou qui ont des antécédents de présenter un caillot dans le sang: dans la jambe et dans les poumons. Le premier est une thrombose veineuse profonde, et le second est une embolie pulmonaire. Les concernées sont donc les femmes qui présentent des phlébites, elles ne doivent en aucun cas avoir recours à une méthode contraceptive hormonale orale.
  • Les femmes présentant un trouble de coagulation sanguine qui renvoie à un déficit en protéines C et S ou en antithrombine III, à une mutation du facteur V de Leiden ou à l’existence d’anticorps anti-phospholipides.
  • Les femmes qui ont déjà ou qui ont des antécédents d’accident vasculaire cérébral ou AVC ou celles qui souffrent d’un symptôme ischémique transitoire précurseur d’un AVC.

Outre ces restrictions, il y a aussi des facteurs aggravants qui peuvent être vecteurs d’accidents thromboemboliques.
La pilule Cilest est contre-indiquée dans les cas suivants:

  • Les femmes alitées ou celles qui subiront prochainement une opération chirurgicale. Le médecin pourra demander d’arrêter de façon temporaire la prise de la pilule Cilest.
  • Les femmes qui viennent d’accoucher, car elles peuvent facilement développer un caillot dans le sang. Comme comparaison, 6 femmes sur 10 000 sont concernées pendant la grossesse et en post-partum, 3 femmes sur 10 000 pour les utilisateurs d’une pilule de troisième génération comme Cilest.
  • Les fumeuses sont aussi des sujets à risque, mais elles ne sont pas interdites de pilule hormonale.
  • Les femmes de plus de 35 ans.
  • Les femmes en surpoids avec un IMC plus de 30 kg/m², et surtout, celles qui ont un taux de graisse et de sucre élevé dans le sang, une hyperlipidémie des taux HDL et LDL.
  • Les femmes qui ont un taux élevé d’acide aminé homocystéine dans le sang, car c’est un facteur important d’accident vasculaire cérébral et de thrombose veineuse. L’hyperhomocystéinémie est souvent liée à des carences en acide folique (Vitamine B9), en pyridoxine (Vitamine B6) et en cobalamine (Vitamine B12).
  • Les femmes qui cumulent tous ces facteurs.

À noter que les facteurs aggravants sont également liés à d’autres pathologie ou troubles puisque ce sont des terrains fertiles au développement de caillots sanguins. Ces maladies constituent aussi un risque grave en combinaison avec la prise d’hormones de synthèse.

Cilest est interdit pour:

  • Les diabétiques avec des vaisseaux sanguins atteints.
  • Les hypertendues avec une pression artérielle élevée égale ou supérieure à 160/100 mmHg.
  • Les femmes qui ont ou qui ont déjà une des migraines avec aura.
  • Les femmes avec antécédents ou risques d’affections hépatiques avec une fonction hépatique altérée. On parle ici aussi des anomalies, des maladies hépatiques sévères comme les tumeurs du foie.
  • Les maladies génitales ou anomalies comme des hémorragies récurrentes ou des saignements des parties génitales inexpliqués.
  • Les femmes qui ont des cancers hormono-dépendants, des cancers du sein ou de l’utérus.

  • Il y a des symptômes qui peuvent survenir, soyez vigilantes si un de ces risques apparait:

  • Les signes courants des thromboses veineuses profondes sont le gonflement d’une jambe avec des douleurs, des engourdissements et une coloration, mais pas nécessairement.
  • Les signes courants des embolies pulmonaires sont l’essoufflement, la toux soudaine et brutale avec crachats ensanglantés, étourdissement, accélération ou irrégularité du rythme cardiaque, douleur aiguë au niveau de la poitrine.
  • Les signes des accidents cardiaques sont une forte douleur dans la poitrine, une sensation d’oppression ou une gêne dans la zone du cœur, une impression d’étouffement, une suffocation, une transpiration et des bouffées de chaleur, des sensations vertigineuses et des vomissements, une tachycardie ou une arythmie.
  • Les signes d’AVC sont les céphalées prolongées et aiguës, une confusion dans la parole, un engourdissement ou une perte de la motricité d’une partie du corps et du visage, des sensations vertigineuses, des collapsus ainsi qu’un évanouissement avec crises convulsives.

  • Ce sont les femmes qui suivent d’autres traitements qui sont concernés par ces contre-indications, car les pilules contraceptives hormonales comme Cilest peuvent interagir sur l’efficacité de certains médicaments, et à l’inverse, certains médicaments peuvent contrecarrer l’effet contraceptif de la pilule. Donc, si on prend d’autres médicaments, l’idéal est d’utiliser un moyen de contraception de type barrière mécanique comme les préservatifs. Les médicaments cités par la suite peuvent interférer sur l’efficacité de Cilest, si on prend un traitement, on doit toujours être prudente et en parler avec le médecin qui sera le seul à affirmer des risques encourus et des interactions médicamenteuses possibles. La vigilance est de mise concernant:

  • Les antituberculeux comme la rifampicine ou la rifabutine. Si on en prend, le mieux est de changer de méthode de contraception
  • Les barbituriques et les autres antidépresseurs diminuent significativement l’efficacité protectrice de Cilest.

  • Les antiasthmatiques.
  • Les antiépileptiques comme la lamotrigin. Les femmes qui prennent ce traitement ne doivent pas prendre Cilest, car cette pilule favorise la fréquence des crises épileptiques. D’autres anticonvulsifs comme phénobarbital, le phénytoïne, la fosphénytoïne, la primidone, la carbamazépine et l’oxcarbazépine altèrent également l’efficacité de cette pilule. Il faut prendre un autre mode de contraception pendant le traitement ou jusqu’au cycle suivant l’arrêt du traitement.
  • En phytothérapie en combinaison avec le millepertuis, si on suit un traitement à base de cette plante, Cilest ne garantit plus son efficacité.
  • Les antirétroviraux employés contre le VIH comme le ritonavir, le nelfinavir, la névirapine et l’efavirenz. Une autre méthode de contraception plus faible sera utilisée.
  • Les femmes narcoleptiques ou qui souffrent de somnolence diurne traitées par le modafinil. Ce dernier contrecarre l’efficacité de Cilest pendant le traitement.
  • Les femmes qui présentent une hypertension artérielle pulmonaire traitée sous bosentan ne peuvent pas prendre Cilest, car son efficacité est altérée avec ce traitement.
  • Les femmes qui ont des mycoses à dermatophystes des cheveux, des ongles et de la peau et qui utilisent l’antifongique appelé Griséofulvine. Il modifie les propriétés contraceptives de Cilest.
  • Les femmes qui sont allergiques aux principes actifs de Cilest, l’hormone progestative norgestimate et l’estrogène esthinylestradiol, ne peuvent pas avaler Cilest, mais une autre pilule contraceptive peut être prise à la place. Prudence est aussi de mise pour les excipients notoires présents dans Cilest, surtout pour les femmes intolérantes au lactose, au magnésium stéarate (E572), à l’amidon de maïs et à l’indigotine (E132).

Où acheter la pilule Cilest ?

Acheter la pilule Cilest en ligneVu que Cilest est une pilule de troisième génération, elle est donc interdite de vente dans les pharmacies traditionnelles dites aussi pharmacies physiques.

Mais, en raison de son efficacité et de ses multiples avantages, elle est très recherchée en ligne, et plusieurs pharmacies sur Internet la vendent, mais seulement en présentant une ordonnance valide. Il faut savoir que beaucoup sites proposent Cilest à un prix très bas et souvent sans ordonnance.

C’est une pratique interdite, car c’est dangereux pour la santé, vu ce sont la plupart du temps des produits périmés ou contre-fabriqués. Donc, il est crucial de passer la commande auprès d’un site agréé. En plus d’avoir le meilleur prix, on fait l’achat en toute sécurité, car un médecin certifié donne une prescription médicale valide après le remplissage d’un questionnaire détaillé sur notre état de santé.

Aussi, le système de paiement est sécurisé avec l’anonymat garanti et une livraison en moins de 24 heures. Ainsi, il n’est pas nécessaire de vouloir faire des économies pour un traitement trouvé au hasard sur Internet, car en plus d’être dangereux pour la santé il est sans doute totalement inefficace et ne vous protège absolument pas contre un risque de grossesse.

Acheter pilule Cilest en ligne

Quel est le prix de la pilule Cilest ?

Le prix de Cilest se situe dans la moyenne des tarifs pratiqués par les autres fabricants de pilules contraceptives.
L’offre de base comprend 3 mois de traitement pour 54 euros,
L’offre longue durée comprend 6 mois de traitement pour 74 euros, vous réalisez donc une économie de 29 euros.
Maintenant, on sait tout ce qu’il faut savoir pour ne plus se faire avoir et pour choisir la pilule contraceptive adaptée à notre organisme.

Avis sur la pilule Cilest

Grâce à notre partenaire Treated.fr vous êtes sûr de commander un médicament original. Cette pharmacie possède toutes les accréditations Européennes pour vendre les médicaments des plus grands laboratoires pharmaceutiques (Merck, Bayer, GSK, Novartis…etc). Ne faites jamais confiance à un site internet qui vous vend des médicaments à prix cassés et/ou sans ordonnance.

Acheter pilule Cilest: Avis, Prix, Posologie et Effets secondaires
4.8 (96.15%) 26 votes