La crème Vaniqa permet de lutter contre l'hirsutisme (hyper pilosité) de façon efficaceNotre société impose aussi bien aux hommes qu’aux femmes des principes moraux et de beauté que beaucoup s’efforcent de suivre.

Les femmes doivent être irréprochables que ce soit dans leur rôle de mère, dans le milieu professionnel que dans leur apparence physique. Aucun problème de peau visible ne saurait être toléré dans notre société… C’est la triste vérité !

Si jamais, vous allez à l’encontre de ces principes, vous serez immédiatement « catalogué » comme une personne bizarre ou originale à qui on ne peut pas faire confiance. Sur l’aspect physique, les poils sont un réel problème pour les femmes, et elles sont en guerre contre cela tous les jours. En cas de pilosité extrême, il existe heureusement une solution très efficace qui permet d’éviter ce souci: La crème Vaniqa.

Cliquez ici pour acheter de la crème Vaniqa contre l'hirsutisme en ligne

Dans certaines tribus, les femmes ne se rasent jamais, mais dans la société moderne, la réalité est vraiment différente. Les mannequins que l’on trouve à la télévision, sur les affiches et dans les magazines ont toujours une peau impeccable, sans imperfections et sans poils.

Face à ce stéréotype, beaucoup de femmes se sentent complexées, et elles n’arrêtent pas de se lancer dans la bataille contre les poils. Toutefois, certaines présentent aussi une maladie que l’on appelle l’hirsutisme. Mais comment faire pour traiter ce problème afin de se sentir bien dans la peau ?

Définition de l’hirsutisme

L’hirsutisme est un des symptômes d’un déséquilibre hormonal, entrainant des impacts visibles. Cette maladie concerne uniquement les femmes, et elle se caractérise par l’apparition de poils masculins sur les parties du corps où il ne devrait pas y en avoir.

Les zones touchées par cette pathologies sont:

  • Moustache (Dessus de la lèvre supérieure).
  • Barbe (Sur le menton et le cou).
  • Sur le ventre.
  • Sur les épaules.
  • Sur le torse.
  • Sur les cuisses.
  • Dans le haut et dans le bas du dos.

Dans la vie quotidienne d’une femme, une grande pilosité a d’énormes conséquences. Il se peut que les victimes d’hirsutisme se sentent mal dans leur peau, et elles risquent de se renfermer sur elles-mêmes.

Photo d'une femme atteinte par l'hirsutismeAussi, combien d’entre elles arrivent à sortir de la maison les jambes nues quand elles ne se sont pas rasées ?

Malheureusement, il n’y a pas encore de recherches sérieuses sur le sujet, mais à ce que l’on peut voir dans les rues tous les jours, certainement, le pourcentage est faible.

Pensez-y, si les femmes avaient une pilosité masculine sur le visage ? Sûrement, très peu d’entre elles l’accepteraient complètement.

Comme on a vu plus haut, cette maladie est due à un déséquilibre hormonal, mais il arrive que ce ne soit pas toujours le cas. Sachez que de nombreuses pathologies favorisent l’augmentation du taux d’hormones masculines chez une femme, on peut citer par exemple:

  • L’obésité.
  • La présence de kystes sur les ovaires (ovaires polykystiques).
  • Le syndrome de Stein-Leventhal.
  • L’hyperplasie surrénalienne congénitale quand il y a une surproduction de l’hormone cortisol au niveau des glandes.
  • Le syndrome Cushing qui est dû à la prise de certains médicaments, et cela entraîne une surproduction d’hormone cortisol, et à haute dose, cela conduit à l’hirsutisme.
  • Les tumeurs des ovaires ou des glandes surrénales (cancer).
  • La ménopause.
  • L’acromégalie quand une personne secrète en excès des hormones de croissance, et cela, tout au long de sa vie, la conséquence de cela est un développement anormal de la taille des membres : des pieds et/ou des mains.

En plus de ces prédispositions, certains médicaments provoquent également l’hirsutisme:

  • Les médicaments à base de cyclosporine qui sont prescrits après une transplantation d’organe.
  • Les stéroïdes anabolisants.
  • Certains sédatifs comme le phénobarbital.
  • Les traitements à base de Minoxidil (2 % pour les femmes) qui sont faits pour soigner l’hypertension artérielle ou les problèmes de calvitie/perte anormale de cheveux.
  • Certains traitements contre l’épilepsie (Phénytoïne).

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas faire un autodiagnostic quand vous remarquez des poils indésirables du jour au lendemain. Il est possible que l’hirsutisme soit un signe avant-coureur d’une maladie plus grave pour la santé. Quand les premiers poils surviennent sur une partie du corps où il ne devrait pas y en avoir, il faut approcher un médecin qui posera le diagnostic sur la pathologie dont vous souffrez.

Comment traiter l’hirsutisme ?

Beaucoup de méthodes permettent de lutter contre l’hirsutisme, toutefois, elles vont seulement réduire les symptômes à plus ou moins long terme. Mais actuellement, on ne peut pas se débarrasser définitivement des poils. Pour vous sentir mieux dans votre peau, voici différentes méthodes à appliquer:

Les traitements médicamenteux

Afin de réduire la repousse des poils, il y a plusieurs médicaments. Leur but est de baisser le taux d’androgènes pour augmenter celui des hormones féminines. Toutefois, les effets mettent du temps à apparaître, il faut plusieurs mois, et aussi, ce ne sont pas des médicaments à prendre sur le long terme.

En raison du peu d’études scientifiques sur le sujet, on ne peut pas établir la preuve d’une efficacité s’étalant sur un laps de temps important. Actuellement, on ne peut pas savoir exactement après combien de temps les poils disparaîtront totalement avec ces médicaments ou si ces traitements ne font que repousser une échéance qui quoi que l’on fasse semble inévitable.

D’ailleurs, ces traitements agissent particulièrement sur les futurs poils et très peu sur les poils déjà existants. Ces médicaments sont donc à prendre quand l’hirsutisme est découvert très tôt, la période où la maladie est encore à un stade peu avancé avec l’apparition de très peu de poils.

Aussi, il existe des traitements à base de contraceptifs oraux. Ils peuvent être efficaces, mais ils accroissent les risques de phlébites et d’embolies pulmonaires même si ces cas sont très rares et que les nouveaux médicaments fabriqués aujourd’hui permettent de contenir le risque à un pourcentage aux alentours de 0 %. Pour ne pas mettre la santé en péril, il n’y a rien de mieux que d’approcher un professionnel de santé.

L’épilation/rasage

Le rasage, une des solutions pour lutter contre l'hirsutismeLa première méthode est certainement l’épilation ou le rasage. La cire est à la plus utilisée, mais c’est douloureux. Par contre, la repousse des poils ne se constate qu’après 2 ou 3 semaines. L’épilation peut aussi se faire avec de la crème dépilatoire.

Certes, elle n’est pas douloureuse, mais la repousse est plus rapide, aussi, les risques d’allergies sont assez fréquents.

Il y a aussi l’épilateur électrique, c’est une méthode intéressante, mais l’achat de l’appareil est coûteux. À noter que cela fait aussi mal que la cire, mais la repousse met beaucoup plus de temps à apparaître.

L’autre méthode est l’épilation au laser (lumière propulsée), ce procédé consiste à détruire les poils à la racine. Cette technique est intéressante, et les résultats sont visibles sur le long terme. Toutefois, de nombreuses séances sont nécessaires pour remarquer les réels bénéfices sur la pilosité féminine. Aussi, les tarifs sont élevés.

La dernière méthode est le rasoir qui est à la fois indolore et économique, mais la repousse est très rapide. Également, les poils deviennent de plus en plus nombreux et plus épais. C’est une technique peu recommandée, mais c’est parfait en cas de manque de temps. Cependant, même si l’épilation est la solution par excellence pour se débarrasser des poils, il faut savoir que le rasoir n’est pas destiné au visage au risque d’avoir plus de poils.

Ces derniers repousseront avec un follicule pileux plus épais, et il sera plus difficile de les enlever avec les autres techniques présentées dans cet article.

Les crèmes

Pour lutter contre l’hirsutisme, vous pourrez avoir recours à des crèmes, et il y en a deux types. Il existe des crèmes qui ralentissent la repousse de nouveaux poils, et il y a aussi des crèmes qui décolorent les poils pour qu’ils soient moins visibles.

Ces deux types de crèmes sont plus ou moins efficaces, mais elles doivent être accompagnées avec d’autres méthodes pour de meilleurs résultats. Ces crèmes vendues sur ordonnance dans les pharmacies sont une solution intéressante, d’ailleurs, nous allons nous focaliser sur la crème Vaniqa qui est réputée comme un traitement efficace pour combattre l’hirsutisme.

L’acupuncture

Beaucoup de femmes qui souffrent d’hirsutisme ont dit que l’acupuncture a permis de diminuer la densité des poils ainsi que leur longueur. Aussi, cette méthode permet de baisser le taux de testostérone qui est l’hormone masculine, un des facteurs principaux de cette pathologie.

Néanmoins, du point de vue scientifique, ce n’est pas encore un vrai traitement contre l’hirsutisme. Les laboratoires pharmaceutiques et les autorités sanitaires n’ont pas encore confirmé cette méthode même si de nombreuses études sont en cours depuis quelques années.

Les autres symptômes de l’hirsutisme

Même si le principal symptôme de l’hirsutisme est la poussée de poils masculins, il a aussi d’autres symptômes, dont:

  • L’acné.
  • L’obésité (au niveau de la taille).
  • Les règles irrégulières.
  • Le début d’une calvitie ou la chute anormale des cheveux (avec une perte de 150 cheveux par jours).
  • La voix plus grave.
  • Les épaules plus larges et plus musclées.
  • La peau de plus en plus fine.
  • Le diabète.
  • La dilatation du clitoris.
  • L’hypertension.

L’hirsutisme est un vrai problème quotidiennement, et pas seulement en raison de la pilosité abondante et indésirable. Dans un souci de santé et d’esthétisme, il faut traiter cette pathologie quand les premiers signes surviennent.

Vaniqa, le traitement efficace contre l’hirsutisme

La crème Vaniqa pour lutter contre l'hyper pilosité excessiveLa crème Vaniqa est employée pour calmer les symptômes de l’hirsutisme qui touche le visage, elle est donc contre la pilosité faciale. C’est vrai que ce n’est pas un produit miracle qui va enlever complètement les poils, mais elle est efficace tout en possédant deux principales actions.

Vaniqa est une crème fabriquée par les laboratoires Almirall et son principe actif principal est l’éflornithine qui peut également être utilisé pour lutter contre la maladie du sommeil.

Si vous employez une crème afin de ralentir la repousse des poils, et une autre crème pour décolorer les poils, avec la crème Vaniqa, vous n’aurez pas besoin de deux crèmes différentes, et aussi, elle fait bien plus que les crèmes que vous utilisez quotidiennement.

Premièrement, Vaniqa agit comme un inhibiteur de l’enzyme responsable de la production des poils, et cette action qui va lui permettre de réduire leur nombre ainsi que leur taille. Deuxièmement, ses principes actifs vont décolorer les poils. Au fil du traitement, la patiente remarquera une baisse importante de la visibilité de ses follicules pileux.

Les résultats obtenus avec la crème Vaniqa

Chez 80 % des utilisatrices, les résultats concernant la crème Vaniqa sont probants. C’est une statistique encourageante même si les premiers effets ne se font voir qu’après 4 à 8 semaines après la première application et dépendamment du niveau de pilosité.

Mais si au bout de 4 mois, vous ne voyez aucun changement, arrêtez le traitement, et discutez avec un médecin, il vous orientera vers une autre méthode pour lutter contre la pilosité, une méthode qui convient mieux à organisme.

De nombreuses femmes partagent leurs résultats sur les réseaux sociaux, on peut par exemple montrer ces quelques photos qui montrent bien l’évolution positive après utilisation de la crème Vaniqa pour traiter leur hyper pilosité.

Les résultats sur l'hyper pilosité en utilisant Vaniqa

Posologie

Vous ne devez pas oublier que Vaniqa est un médicament, il faut donc respecter les conditions d’utilisation. Il ne sert à rien d’appliquer plus de crème que ce qui est conseillé, cela n’accélérera pas le processus, au contraire vous pourrez ressentir une petite irritation sans gravité.

L’application de la crème Vaniqa

Vaniqa n’est vendu que sur prescription médicale, et la crème s’applique 2 fois par jour avec au moins 8 heures d’intervalles entre 2 applications.

Elle peut être appliquée sur le visage, mais aussi, sur les autres parties du corps affectées par cette maladie. Si vous vous épilez, attendez 5 minutes avant de mettre la crème, pour le maquillage, faites-le 5 minutes après l’application de la crème.

Utilisation de Vaniqa pour faire disparaitre les poilsElle s’applique en faisant des petits massages circulaires sur les zones ciblées, les parties atteintes par la pilosité excessive. Quand l’application est terminée, n’oubliez pas de vous laver les mains abondamment avec de l’eau pour éliminer les restes de ce produit.

En cas d’oubli

Si vous avez oublié d’appliquer la crème, inutile de doubler la dose pour compenser l’oubli, car votre derme va réagir négativement suite à un dosage de trop. Lorsque vous vous apercevrez de l’oubli, appliquez la crème, et après suivez l’application habituelle, mais toujours en respectant l’écart de minimum 8 heures entre 2 applications.

Les effets indésirables de la crème Vaniqa

Vaniqa peut occasionner des effets secondaires chez certaines femmes, mais c’est très rare. L’acné, les rougeurs et la sécheresse cutanée sont parmi les effets indésirables qui peuvent survenir.

Cependant, ils partent après quelques jours de traitement. S’ils perdurent, il faut penser à une autre solution, car cela veut dire que votre derme ne tolère pas la crème Vaniqa. Pour trouver le bon traitement, il n’y a rien de mieux que d’aller chez un médecin qui conseille sur la base d’un questionnaire détaillé.

Les précautions d’emploi

Il faut savoir que la crème Vaniqa n’est pas adaptée pour les moins de 12 ans, mais aussi pour les femmes enceinte et celles qui allaitent vu que ses substances actives peuvent passer dans le placenta et le lait maternel. Cela peut être dangereux pour le bébé de l’utiliser pendant la grossesse et l’allaitement.

Notre avis sur Vaniqa

Jusqu’à maintenant, il n’y a pas encore de traitement ou de remède pour faire disparaître complètement l’hirsutisme. Toutefois, avec la crème Vaniqa, vous pourrez diminuer ses effets négatifs, notamment le nombre de poils et leur visibilité, et cela, dans un délai très court. Dans la plupart des cas, les résultats concernant cette crème sont positifs avec un taux de satisfaction élevé et des effets indésirables presque inexistants.

Où acheter la crème Vaniqa ?

Acheter Vaniqa en ligne au meilleur prixLa crème Vaniqa n’est disponible qu’avec une ordonnance médicale dans les pharmacies traditionnelles.

Cependant, si vous ressentez de la honte en l’achetant dans une pharmacie, vous pourrez faire votre commande en ligne. Toutefois, faites attention lors de l’achat, car ces dernières années, il y a beaucoup de plateformes non certifiées sur Internet, et les médicaments qu’elles commercialisent ne sont pas de qualité.

Il est possible que vous tombiez sur ces sites qui proposent Vaniqa avec un prix pas cher, attention en passant votre commande sur ce genre de site, vous mettez en danger votre santé. Pour éloigner les risques par l’achat d’un produit contrefait, ne passez que par les sites agréés qui ont toutes les agrégations pour vendre des médicaments en ligne. C’est le cas de notre partenaire.

Pour ce faire, vous n’avez qu’à remplir un questionnaire détaillé, il sera transmis à un professionnel de santé, et en analysant vos réponses, il vous donnera ou non une prescription médicale gratuite pour que vous ayez votre crème rapidement. L’envoi se fait de façon rapide et discrète chez vous ! Vous recevrez votre commande dans un délai de 24 heures.

Cliquez ici pour acheter de la crème Vaniqa contre l'hirsutisme en ligne

Acheter Vaniqa contre l’hirsutisme: Prix, avis, résultats et effets secondaires
4.3 (86.53%) 49 votes